Sophrologie : de quoi s’agit-il ?

C’est une thérapie brève, mais aussi un art de vivre, qui s’avère bénéfique pour les adultes ainsi que pour les jeunes et les enfants, notamment en cas de stress, anxiété, émotions excessives, problèmes de sommeil, maux psychosomatiques, manque de confiance en soi, démotivation… troubles que l’on rencontre dans le contexte actuel.

Technique psycho-corporelle créée en 1960 par un médecin neuropsychiatre espagnol, A. Caycedo, la sophrologie ne se substitue ni à la médecine, ni à la psychothérapie, dont elle est complémentaire.

S’appuyant sur des apports occidentaux (psychologie, techniques de relaxation musculaire, hypnose thérapeutique…) et orientaux (yoga, méditation), Caycedo cherchait à obtenir un mieux-être de ses patients en prenant en compte le mental, les émotions, et le corps. Une séance comprend des exercices basés sur des mouvements doux, accessibles à tous, associés à un travail sur la respiration, qui permettent tout d’abord d’évacuer les tensions, le stress, les émotions négatives… puis de ramener le calme et la détente, en apprenant à se mettre à l’écoute de ses ressentis, corporels et émotionnels.

Une fois dans cet état d’apaisement, un exercice immobile de visualisation d’images positives, les yeux fermés, guidé par la voix, permet de stimuler les ressources intérieures de la personne, les capacités physiques et/ou mentales dont elle a besoin, de lui permettre de se connecter à ses motivations profondes et de se projeter positivement dans le futur.

Pratiquée individuellement ou en groupe, sur une dizaine de séances, avec un objectif concret défini au début, elle donne des outils très simples que chacun peut réutiliser à la maison tout au long de sa vie. Les enfants et les jeunes sont souvent très réceptifs dès les premières séances.

Solenn Carrion

Sophrologue certifiée RNCP

https://solenncarrion.wixsite.com/monsite

Pour quelles raisons amener son enfant consulter un sophrologue ?

De nombreuses causes peuvent conduire un enfant à consulter un sophrologue. Voici les plus fréquentes :

– Le stress chez l’enfant, lié souvent à l’école ou au contexte familial et social.
– Les troubles du sommeil, les problèmes d’endormissement, les cauchemars.
– L’estime de soi, dont découlent certains états de déprime.
– Les pulsions et les peurs (certains enfants vont frapper, mordre, être agressifs…)

Laisser un commentaire